Hadj Seydou Nourou TALL, le Confident

EL hadji Seydil NourouTall est né en 1873, à Nioro (Soudan), petit-fils de El Hadj Omar Tall, le « Grand conquérant toucouleur », El Hadj Seydou Nourou Tall était le représentant de la famille d'El Hadj Omar en territoire français depuis le décès de son cousin : Mountaga Tall

Sur le plan religieux

El Hadj Seydou Nourou Tall a toujours observé, jusqu'à ces dernières années, une attitude discrète, se réservant un rôle de suprême arbitre et encouragé en cela, par l'Administration. Il s'est surtout attaché à conseiller et à soutenir le Khalife de Tivaouane, fidèle ainsi à la promesse faite à son directeur de conscience El Hadj Malick Sy dont il a marié sa fille Fatima Soeur de Babacar SY.

Cependant, depuis le décès d'Ababacar Sy, le Grand Marabout adopte une ligne de conduite différente et manifeste sa volonté de prendre la direction du mouvement contre-réformiste face à certains éléments fanatiques de la jeunesse islamique.
Inspirateur de la réunion des Moqaddem Tidjanes du 12 mai 1957 de Tivaouane, principal soutien du nouveau Khalife Abdoul Aziz Sy, Seydou Nourou Tall est le promoteur et l'animateur du « Comité de Réorganisation Islamique » groupant tous les responsables de l'Islam Sénégalais et créé le 7 décembre 1957 à Dakar.

Sur le plan politique

El Hadj Seydou Nourou Tall a fait preuve de moins de réserve en se montrant, dès la création de ce mouvement, favorable au parti de M. L. S. Senghor et en apportant son soutien agissant au Bloc Démocratique dans les compétitions électorales.
Son intuition politique, en l'occurrence, ne l'a pas trompé puisque cette formation s'est imposée au pays en quelques années.
Cette prise de position a-t-elle affaibli l'audience spirituelle du chef religieux ? Nous ne le pensons pas. Le prestige qui s'attache au descendant d'El Hadj Omar avait, sans aucun doute, subi les inconvénients de l'effort de guerre et des nombreuses interventions du Grand Marabout en faveur de l'Administration française de 1940 à 1945. Mais, en apportant son appui et sa caution morale aux partisans de M. Senghor, Seydou Nourou Tall neutralise, en quelque sorte ses détracteurs qui, en prétendant identifier leurs revendications politiques et sociales à la « résistance armée » d'El Hadj Omar, ne sauraient, à la fois exalter le souvenir du « héros National » et rejeter ses descendants.

Aujourd'hui, Seydou Nourou Tall apparaît comme une des personnalités les plus fortes de l'Islam sénégalais et le véritable leader des tenants de la tradition religieuse au Sénégal.

4 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. gueladio barry 19/02/2011

il faux croire a la volanter de dieu qui aplacer sanghor a la tètè de notre senegal ni le pouvoir de samba ni de demba mais de dieu qui accomli son destin

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×