La Famille de Maodo Malick

Hadji Malick a eu de nombreux frères de même mère mais il était fils unique de son père. Le frère aîné, Abdoul Bolly Fall, décédé il y a quelques années, a laissé plusieurs enfants que le Cheikh a recueillis dans sa zawiya.Trois autres et plus jeunes que le Cheikh, portent tous le nom de Mamadou Sy ; on les distinguait par les noms de leur mère : Mamadou Binta, Mamadou Aminata et Mamadou Khoudia. Ils sont tous professeurs à la zawiya de Tivaouane. Le dernier enfin est Momar Sy , il est le représentant honoraire du Cheikh à Gossas.

Cheikh Ahmadou Bamba fondateur de la Mouridya est son cousin, car Mame Marame Mbacké leur grand-père commun avait 3 fils : Amadou Farimata, Thierno Farimata et Ibra Farimata. Amadou Farimata est le père de Maty Mbacké, elle-même mère de Ousmane Sy le père d'El Hadj Malick Sy. Thierno Farimata a eu comme fils Mame Balla Aïssa Boury Mbacké, père de Mor Anta Sally Mbacké, ascendant direct de Cheikh Ahmadou Bamba. Ibra Farimata est le père de Khary Mbacké dont le fils Ngagne Niang est père de Safiétou Niang la sainte mère d'El Hadj Abdoul Aziz Sy Dabbakh (Rta). On se rappelle que ce dernier allait très souvent à Touba pour prendre ses « sagarou ndiaam » de Abdoul Ahat Mbacké.

Malick Fama et Ahmadou Bamba qui ont fait la fierté des musulmans de l'Afrique et du monde, se sont rencontrés à Ngambou Thiallé peu avant l'exil de Khadimou Rassoul. Au terme de son séjour, Serigne Touba a écrit quelques vers destinés à son cousin, ami et contemporain.

Seydil Hadj Malick avait quatre épouses. Cette abondance de femmes paraît être, chez les marabouts et chefs indigènes du Sénégal, beaucoup plus une question de mode, de snobisme en quelque sorte, qu'un besoin génésique; Un personnage d'un certain rang considère comme un devoir de sa situation d'avoir plusieurs femmes légitimes, comme sous d'autres cieux, on croit devoir posséder des équipages de luxe. Il s'agit de Rokhiatou Ndiaye dite Daba Ndiaye ; Yassin Dieng, Safiétou Niang et Sokhna Anta Sall Gueye.


Sokhna Rokhiatou Ndiaye s'est mariée avec le Cheikh en 1878.

Ils ont eu 5 enfants : Fatoumata, Sidy Ahmed, Aboubacar, Astou et Khadidiatou

Sokhna Yacine Dieng,f ille de Massamba Diéry fut mariée avec le Cheikh par son père le jour même de sa naissance en 1879.

ils ont eu 3 enfants : Oumy Khairy, Astou n°2 et Nafissatou

Sokhna Safiétou Niang avait 7 enfants :
Fatoumata n°2, Mansour dit Balkhawmi, Assiétou, Oumy Kalsoum, Rokhiatou, Abdoul Aziz et Habib

Sokhna Anta Sall Gueye, la quatrième épouse de Maodo n'avait pas d'enfant.

30 votes. Moyenne 2.73 sur 5.

Commentaires (3)

1. gaye 19/09/2011

LES GENS DOIVENT ARRÊTER SE SE QUERELLER POUR DES HISTOIRES DE MOURIDES ET DE TIDIANES REGARDONS CES LIENS DE PARENTE PLUS QUE MÊME QUE LES TARIKHA TIDIANE COMME MOURIDE CAR DIEU PARLE DE LIENS DE PARENTE DANS LE CORAN

2. moustapha 31/12/2011

sope serigne moustapha sy

3. Sadio souane sope Dabakh (site web) 08/12/2012

Slt tout le monde les tidjane et les mourite ils ont de même famille même dieu nous toutes nous dites ont allahou akhbar dieuredieufeti serigne abdoul aziz sy ak serigne saliou mbackè

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site