Khalifa Ababacar SY: Premier khalife de Maodo

   

L'homme au bonnet carré est né à Saint-Louis  en 1885. Mbaye Sy comme l'appelaient affectueusement ses intimes et ses talibés, était le deuxième fils de Seydi El Hadj Malick Sy et de Sokhna Rokhaya Ndiaye. Ayant succédé à son père en 1922, il a toujours défendu, avec énergie et dévouement, trois choses : l'islam, la tarikha et les dahiras. Guidé par sa droiture, il a su, par sa sincérité et sa foi, se forger un destin de meneur d'hommes.

ABABACAR SY : LE GARDIEN DE L'ORTHODOXIE

 Respectueux des lois de Dieu comme de celles des hommes, imbu de culture islamique, "Cheikhal Khalifa" s'inscrivit dans la continuation de l'oeuvre de Cheikh Ahmed Tidiane Chérif, fondateur de la tarikha tidiania, et de son père Maodo Malick.
Modèle formé à bonne école, celle de son père. armé des plus belles vertus, guide religieux exemplaire, Serigne Babacar Sy a su, avec diplomatie et tact, façonner des croyants à l'image du prophète Mohamed. II leur a appris à faire la distinction entre les belles choses d'ici-bas et la félicité dans l'au- delà. 

C'est sous son khalifat que les dahiras (cercles de fidèles) dont le premier s'appelait "Dahiratoul kirâm tidianiya", furent créés entre 1920 et 1923.

Seydi Ababacar Sy, deuxième fils d'E! Hadj Malick Sy, recueille la succession de son père le jour même du décès de celui-ci : le 27 juin 1922. Bien qu'âgé seulement de 37 ans, son accès au Khalifat 


(1) Ces notes sont extraites de notre étude : L'Évolution du Tidjanisme sénégalais depuis 1922 qui expose l'évolution de la Confrérie sous la direction d'Ababacar ne soulève aucune contestation. Son autorité est reconnue par tous les Mokhaddam qui voient surtout, en sa personne l'héritier de la Baraka du vénéré El Hadj Malick. Élevé dans un milieu essentiellement religieux, ses études basées sur une foi naturelle et spontanée, en feront un fin lettré, d'esprit ouvert et tolérant, mais aussi un croyant fervent, convaincu du caractère spirituel de sa mission de chef de confrérie islamique.

Cependant, malgré ses éminentes qualités morales, la pureté de ses intentions et le prestige qui s'attache à son nom, Ababacar Sy va se trouver aux prises, pendant les trente cinq années de son Khalifat avec les problèmes nouveaux posés par l'évolution accélérée de la société africaine d'après guerre : conflit religieux avec l'expansion Mouride et l'hérésie Hamalliste; conflit politique avec l'exploitation de la solidarité religieuse par les partis politiques locaux; conflit de générations, enfin, qui s'annonce aujourd'hui par un relâchement des disciplines familiales et sociales traditionnelles au contact de la civilisation, occidentale, d'une part, et des doctrines panislamiques d'autre part. A sa mort, le Khalife Ababacar Sy laissera une confrérie puissante par le nombre de ses adeptes (1.029.577).
Le 25 mars 1957, Ababacar Sy meurt à son domicile de Tivaouane des suites d'une affection chronique à l'âge de 72 ans.

 La famille
Cheikhal Khalifa a eu à avoir huit épouses; mais comme tout bon sunnite,  il n'a pas vécu avec elles en même temps.

Sokhna Oumou Khaïry Sall :
ses enfants sont : Sokhna Fatoumata Sy, Serigne Moustapha Sy Djamil , Sokhna Oumou Kalsoum Sy, Sokhna Safiètou Sy , Sokhna Khadiatou Sy , Sokhna Rokhaya Sy

Sokhna Fatoumata Sy
Ses enfants sont :Sokhna Assiètou Sy

Sokhna Rokhaya Ndoye
Ses enfants sont : Sokhna Astou Sy, Serigne Habib Sy , Seydi Ahmed Sy

Sokhna Astou Kane
Ses enfants sont : Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy Al MAktoume, Abdoul Aziz Sy Al Amine ( porte parole), Pape Malick SY, Sokhna Aminata Sy, Sokhna Seynabou Sy, Sokhna Oumou Khaïry Sy

Sokhna Seynabou Diagne
Ses enfants sont :Sokhna Rokhaya Sy , Sokhna Aïda Yassine , Sokhna Khadiatou Sy

Sokhna Astou Seck
Ses enfants sont : Serigne Mansour Sy (Actuel khalif Général)

Sokhna Maïmouna Sow
Elle n'avait pas d'enfant avec khalife

Sokhna Marème Sidy Kounta
Elle n'avait pas d'enfant avec khalife

Sous-pages :

23 votes. Moyenne 3.87 sur 5.

Commentaires (10)

1. nafissatou balde 12/08/2010

bonjours

2. MOUSSA SOW 02/11/2010

MERCI POUR LES INFORMATION SUR LA TARIKHA. POUR AMELIORER LA GENEALOGIE DE LA FAMILLE DE MAODO MALICK SY IL SERAI INTERESSANT DE BIEN ALLER EN PROFONDEUR COMME VOUS AVEZ FAIT POUR KHALIFA ABABACAR SY.
EN FAIRE DE MEME POUR:
_SERIGNE MONSOUR SY BALKHAWMI

_ DABAKH
_Serigne HABIB SY
_

3. amandéyane SAMBA 05/11/2010

assalamou anleykoum wa rahmatoulayi tanla wa barakaa toukhou.
je voudrais viens vous remercie et vous encourager car ce travail est a saluer par tout musulmans et particuliérement les tidjanes .vus l'importance que ce travail revéte et la facilité a accéder à ces informations essentiel dont je ne savais ou trouver si se n'est à tivaouna ou je n'y vais qu'au Maouloud,tout cela je ne sait quoi dire si ce n'est que de prier pour que le bon DIEU par la grace de Serigne Babacar SY et de toute la famille SY ,agrée vos voeux et donne un succée universel a ce travail Majestieux
Amandéyane SAMBA depuis BARGNY /Dakar

4. Babacar Lo 10/05/2011

Slt c bien de nous informer surtout les jeunes tidianes qui sont sur le point de quitter leur tarikha a cause de ne pas connaitre bien la vie et l'oeuvre de leurs marabouts

5. sy 16/07/2011

slt je suis trés contente sur ce travail dikhamlé né sama mbogue talibé yi nioukhané Abacar sy à tout fait mé foi doit être au fon du coeur diabou tabou ndiou bayi jusqu'au bout avec tarikha tidianiya

6. assane (site web) 09/09/2011

dama beugue serigne babacar sy

7. PAPE MALICK NDIR 20/12/2011

SERIGNE BABACAR SY MOY SAMALEP SIBIR AK SIBITI...MANE NAK CONTANE NAA LOOL YALA NA FAY YIW INCHALA

8. baye talla diop soldarou serigne babacar sy 02/02/2012

jajeufeul bép talibé chiékh rawatina soldarou serigne babacare sy depui st louis magalnalén parsk yéna takhawé diouromam yi jajeuf ..khalifa babacar

9. baye talla diop soldarou serigne babacar sy 02/02/2012

képp gou beuge bok si soldarou serigne babacar si wotél si numéro bi 77 738 38 02....70 106 62 63 kén doula lath dara si sérviseum rék ngay nékk khalifa babacar mo wakh ni kouma léball kérr ma faye la goudi ...

10. NDEYE KHADY MBOUP 17/05/2012

yala naiou yalla taass ci barkém dieureudieuf sy malick

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site