Sidy Ahmet, le martyr

Fils aîné de El Hadj Malick Sy, Sidy Ahmet est le premier enfant du saint homme de Tivaouane et de Sokhna Rokhaya Ndiaye. Né en 1883 à Saint- Louis, il a été initié très tôt à la pratique religieuse par son père.
Ardent travailleur, il se singularisa par sa précocité intellectuelle.
D'où la pertinente remarque de ses contemporains : «Dafa teela fees» (comprenez : il en connaissait trop pour son âge). De Ngambou Thieulé à Ndiarndé, en passant par Rao, Bathias et Keur Bari Sali, Sidy Ahmet s'est toujours distingué par son expertise. Très versé dans le soufisme, il étonnait par des propos dont le caractère prémonitoire n'avait d'égal que l'exactitude avec laquelle ils se confirmaient dans le temps. C'est ainsi qu'il laissa, bien qu'étant le légitime et potentiel successeur de Maodo, à son frère cadet Serigne Babacar le soin de garder le legs des anciens. Il avait même prédit, avec plus de dix ans d'avance, le Khalitat de Babacar Sy. Survint entre-temps la première guerre mondiale. El Hadj Malick Sy, toujours fidèle à sa doctrine (ne
jamais sacrifier ses disciples sur l'autel de ses intérêts familiaux), préféra envoyer son fils Sidy Ahmet en lieu et place des talibés. 
Une décision qui rencontra du reste l' assentiment du principal intéressé. Sidy Ahmet se porta d'ailleurs volontair pour deux raisons essentielles : obéir à son père et s'acquitter de ses devoirs  civiques.
Prenant congé de son frère cadet Babacar pour le front devant une foule étreinte par l'émotion, Sidy Ahmet lui confia : «Je te dis adieu, titulaire du Khalifat. Que ton élévation vers Dieu ne soit jamais interrompue afin que tu puisses te trouver au-dessus de Jupiter et
d'Al Faryalayni» (deux étoiles proches de deux pôles).
Parti au front, on le vit pour la dernière fois à Salonique en Grèce.
A l'annonce de sa disparition, survemle en 1916. Maodo, serein, affirma : "Il en savait déjà trop pour son âge. On ne le voulait pas ainsi ...

4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×